Miamitudes

Salade de pousses de bambou (Laos)

Salade de pousses de bambou (Laos)

Cette salade peut être réalisée avec un peu de porc haché ou sans viande, de mon côté je n’avais qu’un petit saucisson que j’ai coupé en fins morceaux et incorporé à la préparation (oui, je sais, rien à voir le saucisson, surtout un super vieux dur comme la pierre et parfumé au thym…mais il a fait son office et a donc donné un petit goût particulier qui n’a pas été trop mal accueilli par les autres ingrédients, sceptiques au départ ^^ ).

L’ important pour réussir cette délicieuse recette c’est d’aller chercher des pousses de bambou entières au naturel. Vous en trouverez dans les épiceries asiatiques, elles se présentent en sachet de plus ou moins une dizaine. Prenez des pousses longues et  assez fines, il vous suffira de les égoutter, de les rincer et de les couper en deux ou en quatre dans les sens de la longueur, puis d’effilocher la partie la plus fine avec une fourchette. Les pousses de bambou en boite sous forme de lamelles ou celles présentées en demi- pousse ne donneront pas le même résultat car elles sont trop molles.

Salade de pousses de bambou (Laos)

Salade de pousses de bambou (Laos)

Ingrédients pour 4 personnes en entrée.

  • 1 sachet de pousses de bambou au naturel (en épicerie asiatique)
  • 100gr de porc haché (facultatif)
  • 1 boîte de jus de feuilles « yanang »  (en épicerie asiatique)
  • un cube de bouillon de poule dégraissé
  • nuoc mam ou nam pla ou name pa  (sauce de poisson)
  • un filet d’huile de sésame
  • 2 petites gousses d’ail
  • 4 petites échalotes ou un oignon rouge
  • un petit piment rouge frais
  • 2 bonnes c. à s. de jus de citron vert
  • 2 c. à s. de graines de sésame grillée à sec dans une petite poêle
  • 2 c. à s. de cacahouètes non salées, grillées à sec dans une poêle et pilées
  • 1 c. à c. de pâte de gingembre ou un morceau de gingembre de 3X3 cm haché finement
  • petits oignons verts coupés finement à volonté
  • coriandre fraîche
  1. Préparez les cacahuètes et le sésame grillé : poêlez les séparément à sec dans une petite poêle antiadhésive jusqu’à légère coloration. Pilez les cacahuètes ou hachez les dans un robot. Ne hachez pas trop finement, ce ne doit pas être de la poudre! Réservez les cacahuètes et le sésame.
  2. On s’occupe du bambouuuuu!! 🙂 Égouttez et rincez les pousses, coupez les plus grosses en deux ou en quatre dans la longueur et ensuite effilochez la partie tendre avec une fourchette pour obtenir des filaments plus ou moins épais.
  3. Posez les pousses ainsi préparées dans une casserole et versez le contenu noirâtre et étrange de la boîte de jus de feuilles yanang dans les pousses. (Ne faites pas comme moi, habituée à égoutter machinalement tout ce qui provient d’une boîte, car ici il n’y a que du jus! J’ai donc ainsi perdu la moitié du contenu de cette fichue boîte…hem..)
  4. Émiettez le cube de bouillon, mélangez et laissez mijoter à feu moyen pendant 30 minutes.
  5. Égouttez les pousses et laissez les reposer gentiment dans la passoire. Ne rincez pas.
  6. Coupez l’ail (n’oubliez pas de le dégermer) et les échalotes en petits morceaux, retirez les graines du piment et coupez le également en morceaux. Pilez le tout dans un mortier.
  7. Faites chauffer un filet d’huile de sésame dans une poêle et faites revenir le mélange, ajoutez ensuite le porc haché (le saucisson pour moi 🙂 )  et faites sauter le tout en remuant jusqu’à ce que la viande soit cuite.
  8. Dans un saladier, versez les pousses de bambou et le mélange viande-piments-échalotes, mélangez délicatement tout en ajoutant le jus de citron et la sauce de poisson.
  9. Rectifiez l’assaisonnement selon votre goût  (une c.à s. de sauce de poisson en + pour moi qui suis accro! j’ai aussi ajouté une lichette de jus de citron)
  10. Ajoutez le sésame et une bonne dizaine de feuilles de coriandre déchirées entre les doigts. Mélangez de nouveau et saupoudrez de cacahuètes. Servez à température ambiante.

Cette recette originale et parfaite comme entrée légère avant d’avaler un curry, mais elle accompagne aussi à merveille un poisson grillé (des sardines par exemple).

2 Commentaires

  1. Johanne Leduc

    Bonjour,

    Je viens de découvrir ton blog. J’habite au Québec. J’adore découvrir de nouvelles saveurs donc, je pense revenir voir tes recettes. Je viens de lire celle-ci : Salade de pousses de bambou (Laos) et je me demande s’il y a une erreur au 2e paragraphe quand on lit  »Pousse de soja » au lieu de  »Pousse de bambou » ? Je m’excuse mais c’est plus fort que moi. Quand je pense pouvoir faire corriger un truc, je le dis. Sinon, j’ai bien hâte de l’essayer et aussi la recette de courge spaghetti au arachides. MMM ! Ça a l’air bon ! Merci de prendre le temps de partager tes découvertes.

    1. cecile (Auteur de l'article)

      Bonjour! Désolée, ma réponse est vraiment tardive, mais effectivement il y avait une erreur dans le texte! Merci de me l’avoir fait remarqué, c’est corrigé ! Bonne journée et merci d’avoir visité mon blog!! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *