Miamitudes

Idées recettes avec du mochi (kirimochi)

Mochi? (mon chat est sceptique)

Bonjour, bonjour ! Ah, il fait un peu meilleur ces jours-ci et y’ a pas à dire, ça rebooste!  Je vous propose d’emblée un petit post gourmand sur le mochi pour rallier à la bonne humeur ensoleillée.

Le mochi, qu’est ce que c’est exactement? En gros, il s’agit d’un ingrédient à bas de riz, d’origine chinoise,  fameux pour sa texture extraordinaire et son goût très neutre en particulier au Japon. Moelleux, doux, « fluffy » , et aussi collant et élastique à souhait tout en étant fondant. Voilà comment je décrirais du mochi. (Sinon, touchez doucement votre lobe d’oreille, vous aurez alors un aperçu de la texture et de la douceur du mochi 🙂 )

Sa fabrication traditionnelle est simple mais demande du temps et du labeur : le riz gluant (mochigome) est d’abord cuit à la vapeur, puis ensuit pilé dans un grand mortier en bois avec un long marteau. Il se forme alors petit à petit une sorte de pâte de riz à la texture de plus en plus fine. Le rythme de frappe est important et il faut être deux : pendant que « le frappeur » marque une pose le marteau en l’air l’autre personne décolle en vitesse la pâte et la replie pour qu’elle soit à nouveau frappée, ce geste est répété de plus en plus vite. Ce type de procédé ancestral relève plus du spectacle et est souvent montré en rue lors des fêtes traditionnelles au Japon (par exemple au nouvel an) .

Il existe également un conte japonais pour enfant qui explique que le mochi est fabriqué sur la lune par un petit lapin blanc…

Le mochi est considéré comme une sorte de confiserie mais il se déguste aussi bien sucré que salé, car il s’accommode de tout et c’est surtout la texture qui est importante.

Le Japon n’est évidemment pas le seul pays consommateur de mochi : Des gâteaux traditionnels faits à base de cette pâte de riz sont légion à Hawaï, en Corée du Sud,  à Taïwan, en Chine, au Cambodge, Dans les Philippines, au Vietnam, en Thailande, en Indonésie..

Le mochi (qui possède évidemment différentes appellations selon les pays) est partout en Asie. Mais ici, je vous propose quelques idées à partir de mochis d’origine japonaise.

Mochi? (mon chat est sceptique)

Mochi? (mon chat est sceptique)

J’ai acheté il y a peu des « rice cake » ou kirimochi  (chez Tagawa superstore) . Il s’agit de petits blocs durs de mochi déshydratés, ou plutôt lyophilisés. C’est assez cher mais le sac est bien rempli, ce qui vous laisse le loisir d’essayer plein de recettes 🙂

Les mochis sont emballés individuellement et se conservent longtemps.

Gâteaux de riz Japonais: kirimochi

Gâteaux de riz Japonais: kirimochi

Mon premier essai à été de faire griller un bloc de mochi à la poêle dans un peu d’huile  (c’est super amusant, ça gonfle,  une croûte dorée se forme très vite et à l’intérieur c’est moelleux et élastique…miaam)  ensuite de l’emballer avec une feuille d’algue nori. Avant de le manger j’ai versé un filet de sauce soja kikkoman.  Pas mal du tout! Le mochi version salée c’est délicieux!

Mochi grillé à la poêle

Mochi grillé à la poêle

IMG_1626copieSur la deuxième photo c’est donc une version avec nori mais j’ai un peu trop cuit ..T_T j’ai honte…(mais c’était bon)

Vous pouvez également mettre un mochi sur le grill  (vous le verrez gonfler et se boursoufler  ^^ ) ou au barbecue, enrobez le d’une feuille de nori ou mangez le tel quel avec de la sauce soja …Attention toutefois de ne pas vous étouffer car la texture est vraiment très visqueuse et élastique. Mangez  votre mochi lentement et par petit morceaux. (ce n’est pas une blague, il paraît que des gens meurent d’étouffement chaque année à cause du mochi o_O )

Le top du top pour moi en ce moment : le mochi enrobé dans du kinako (poudre de graines de soja grillées) et du sucre brun. C’est délicieux et hyper facile :

Mochi kinako

Mochi kinako

Prenez un bol, remplissez le d’eau et plongez -y votre bloc de mochi. Passez le tout au micro ondes pendant environs 30 secondes (le mochi doit être bien moelleux )

Égouttez ensuite le mochi précautionneusement (attention, c’est mou et ça colle! ) le mieux étant de le sortir de l’eau en utilisant une petite passoire plate (celle pour écumer par exemple).

Versez le mochi dans un autre bol dans lequel vous aurez mélangé 3 c. à s. de kinako, 2 c. à c. de sucre brun muscovado ou de la cassonade blonde et une pincée de sel. Couvrez bien le mochi de ce mélange et servez directement. Un pur délice !! (j’en bave en écrivant)

Pour de plus petits morceaux, coupez directement en quatre votre bloc avec un bon couteau avant de plonger les morceaux dans l’eau et de mettre au micro ondes.

Une autre version de cette confiserie typique du nouvel an propose de griller le mochi, puis de le tremper dans l’eau puis dans le kinako sucré.

Il y’ a énormément de recettes japonaises à base de mochi, comme le méga connu mochi à la fraise et  à la pâte de haricots rouges,les brochettes de dango ou le mochi glacé…ou encore la soupe de haricot rouge au mochi, également typique pour le nouvel an…

Depuis peu c’est la mode des gaufres à base de mochis (moffles) …je vais vite tenter d’autres essais et je viendrai vous en parler !! 😀

De plus il est tout à fait possible de fabriquer sois même son mochi avec une farine de riz gluant spéciale : le mochiko. C’est idéal pour les dango et les mochis fourré. Je tenterai d’écrire un poste là dessus très prochainement.

 

 

2 Commentaires

  1. Amy

    Bonjour !
    Dis, j’en ai ds mon placard mais je les rate systématiquement 🙁 c quoi la technique (méthode / temp/ temps de cuisson tout ça)… Peut être je ne les laisse pas assez longtemps mais ils gonflent pas ^^

    1. cecile (Auteur de l'article)

      Bonjour 🙂 en fait, le plus simple, c’est de mettre le mochi tel quel au gril ou à la poêle : avec un fond d’huile (pour qu’il gonfle et devienne croustillant) ou à la poêle avec un peu d’eau (pour qu’il devienne moelleux). Pour le temps de cuisson c’est un peu aléatoire (selon l’effet recherché), ça peut durer une dizaine de minutes. Merci pour le commentaire, je vais tâcher de refaire un post sur le mochi très vite 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *